Présentation de la CCI MartiniqueGUEADéménagement CCI Formation
S'Informer

Détail de l'événement

La CCI Martinique et ses partenaires signent une charte qualité pour réhabiliter les zones d’activités

Poumons économiques de l’île, les zones d’activités sont fréquentées chaque année par des centaines de milliers de clients. Des dizaines de milliers de personnes y travaillent. Si leur poids économique est avéré, le besoin de réhabilitation est réel. C’est l’objet de la Charte signée ce vendredi 7 octobre à la CCI Martinique.


signature charte palme baudouin

(crédit Photo TiFox)


La Collectivité Territoriale de Martinique, la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat, la CACEM, CAP Nord, l’Espace Sud, l’ADEME, la Fédération des Zones d’Activités Economiques de Martinique et l’Association PALME étaient tous invités le vendredi 7 octobre 2016 au 50 rue Ernest Deproge. A cette occasion, ils ont déploré la vétusté des infrastructures, la dégradation des conditions d’activités et des paysages et souligné le besoin d’un référentiel commun pour faire évoluer la situation.

 

Cette charte, baptisée « Démarche qualité pour la réhabilitation des ZAE de Martinique », a été élaborée grâce à l’expertise de l’association nationale pour la qualité environnementale et le développement durable des territoires d’activités (Association PALME). Elle vise la réhabilitation de ces espaces dans une logique de développement durable. Elle définit pour cela une méthodologie de projet. Les signataires s’engagent, avant tout projet de réhabilitation, à se poser la question de la cohérence entre leurs ambitions et les besoins économiques réels du territoire. Ils sont invités à agir en concertation, à réfléchir aux attentes des clients et aux attentes des usagers (salariés). Enfin, ils penseront Développement Durable comme atout du développement économique.

 

 

A l’origine de plusieurs zones d’activités économiques, l’organisme consulaire est, encore aujourd’hui, un acteur sollicité pour son expertise en matière d’aménagement économique du territoire. La réduction de l’empreinte écologique des entreprises était un axe fort de la mandature. Sur les ZAE, l’harmonisation des approches pour une gestion plus durable avait ainsi été entamée dès 2011 par la CCI Martinique et ses partenaires. Elle devrait permettre de faire face à la dégradation progressive de ces pôles d’activités et limiter leur impact sur l’environnement et les paysages martiniquais.